Gestion des résistances : des outils à disposition

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Vigne
Année de publication 2020
  (mis à jour le 27 mai 2020)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  Ph.Delval
Réferences : 
Les petits dossiers d'EcophytoPIC n°5 - mai 2020
Vulpin des champs

A l’occasion de la parution de 3 notes communes 2020, l’équipe EcophytoPIC fait un point sur la gestion des résistances des bioagresseurs aux produits phytopharmaceutiques y compris les produits de biocontrôle.

Premier outil : les notes communes

Les notes communes sont des synthèses produites en commun par différents acteurs de la recherche, du développement et de l’administration. Elles permettent ainsi de donner des indications sur la situation de certains bioagresseurs et pour certains de faire un état des lieux actualisé des cas de résistance et de leur gestion.

C’est notamment le cas des maladies des céréales à paille (septoriose, oïdium, piétin-verse, helminthosporiose sur blé ; oïdium, helminthosporiose, ramulariose, rhynchosporiose et charbon nu sur orge ; oïdium sur triticale ; rouilles et fusarioses des céréales), des maladies de la vigne (mildiou, oïdium, black-rot et pourriture grise) et de la sclérotiniose du colza.

Ces notes parues récemment sont l’occasion de rappeler les éléments de stratégie préventive et curative pour la gestion des résistances qui, il faut le rappeler, constituent le 7ème principe de la protection intégrée des cultures

Second outil : les sites web dédiés

Pour rappel, voici le texte extrait de la directive 2009/128 : "Lorsque le risque de résistance à une mesure phytopharmaceutique est connu et lorsque le niveau d’organismes nuisibles exige l’application répétée de pesticides sur les cultures, les stratégies antirésistance disponibles devraient être appliquées afin de maintenir l’efficacité des produits. Cela peut inclure l’utilisation de plusieurs pesticides ayant différents modes d’action".

L’article « Gestion des résistances des bio-agresseurs aux produits phytopharmaceutiques » met en lien plusieurs sites adaptés sur ce thème dont les sites des Comités d’Action contre les Résistances (RAC) développés en anglais mais aussi le site développé par INRAe, complètement dédié à ce sujet.

Ce réseau de Réflexion et de Recherche sur la Résistance aux Pesticides (R4P) est composé de scientifiques d’INRAe, de l’Anses et du ministère de l’agriculture (DGAL). Ces scientifiques sont impliqués dans des activités de recherche sur les produits de protection des plantes, d’origine naturelle ou de synthèse.

Le réseau R4P

Son site met à disposition des outils et des informations sur la résistance aux produits de protection des plantes. Ces informations peuvent intéresser les professionnels impliqués dans la prévention et la gestion des résistances, des enseignants ou étudiants, et quiconque intéressé par cette thématique.

Il met en avant plusieurs informations et outils :

Un dossier complet sur les résistances et leurs mécanismes

Une rubrique sur le statut des résistances en France; celle-ci est composé de tableaux complets présentant la situation pour chacune des molécules phytopharmaceutiques y compris des substance de biocontrôle.

S’y ajoute des fiches « bioagresseurs » sur la situation pour 18 adventices, 2 ravageurs et 3 maladies fongiques ainsi qu’un historique des notes communes depuis 2008. 

Une base documentaire scientifique et de vulgarisation.

Un nouvel article EcophytoPIC

Cet article rassemble les informations du site en matière de résistance aux produits de biocontrôle.

La situation actuelle reste limitée mais l’augmentation de l’utilisation des moyens de biocontrôle nécessite de mettre en œuvre les mêmes règles de gestion que pour les produits de synthèse. il faut ainsi diversifier les méthodes de lutte en les combinant, alterner les solutions de biocontrôle quand cela est possible et en dernier lieu, avoir recours à une solution chimique permettant de limiter l’expansion de la quantité d’individus résistants.

Retrouvez tous les articles EcophytoPIC concernant la gestion des résistances des bioagresseurs aux produits de lutte