Pièges chromatiques

Cultures légumières
Cultures tropicales
Horticulture – PPAM
Arboriculture
Année de publication 2018
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
EcophytoPIC
Auteur :  F.BERGER & Ph.DELVAL
Pièges chromatiques

Des éléments colorés peuvent être utilisés pour attirer les ravageurs vers les pièges où ils seront neutralisés (emprisonnement, adhérence à des surfaces engluées, noyade, contact avec un insecticide). La couleur est basée sur l’attirance des insectes pour certaines couleurs et est adaptée à l’espèce ciblée (voir tableau en bas de page).

Dans le cadre de la protection intégrée, ces pièges permettent de réduire des populations de ravageurs (piégeage de masse) et sont aussi très fréquemment utilisés comme outils de surveillance pour la détection des vols et l’estimation des populations (cf. article "Surveillance - Estimation des populations de ravageurs").

Pour que le piégeage soit efficace, il est nécessaire de bien adapter la densité de pièges ainsi que leur implantation spatiale et temporelle. On notera par ailleurs que ces pièges ne sont pas forcément très sélectifs et que par conséquent des espèces auxiliaires peuvent également y être capturées. Il y a donc un compromis à trouver.

Pour cibler davantage une espèce de ravageurs et/ou renforcer l’attraction, les pièges chromatiques peuvent être associés à des leurres à phéromones ou à des attractifs alimentaires (cf. articles « Piégeage à phéromones » et « Attractifs et piégeage de masse »).

Attraction chromatique des ravageurs des cultures

Couleur Ravageurs attirés
jaune  Aleurodes, pucerons, mineuses, noctuelles, thrips, cicadelles,
bleu Thrips
blanc Hoplocampes, vers des framboises
rouge Scolytes
vert Mouche de l'olive
orange Mouche de la carotte  & aleurodes