Projet EcoPêche

Arboriculture
Fruits à noyau
Année de publication 2019
  (mis à jour le 03 mai 2021)
Source :  EcophytoPIC - Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Réferences : 
Projet DEPHY EXPE (2013-2018)
Projet EcoPêche

Conception et évaluation multisite de vergers de pêche - nectarine économes en produits phytosanitaires et en intrants

Appel à projet MAA - DEPHY EXPE - 2012


Sur pêcher, la réduction importante des IFT est un challenge pour plusieurs raisons :

  • l’absence de variétés commerciales tolérantes aux bioagresseurs, en particulier pour les maladies de conservation des fruits,
  • un marché très concurrentiel procurant peu de marges de manoeuvre économiques,
  • l’importance des critères de qualité des fruits (commerciale et gustative).

Le pêcher est une espèce exigeante en eau et en azote pour satisfaire sa croissance vigoureuse ; l’optimisation de l’efficience d’utilisation de ces intrants est à rechercher pour maîtriser les risques pour l’environnement.

Le projet EcoPêche a pour objectif de :

  • Réduire les IFT (-30 à -50 %) selon les systèmes tout en préservant la rentabilité économique,
  • Utiliser zéro herbicide sur la majorité des systèmes (enjeu qualité de l’eau),
  • Améliorer la performance technique des systèmes en AB,
  • Réduire l’utilisation de l’eau d’irrigation et des fertilisants azotés,
  • Maîtriser les temps de travaux manuels qui représentent les principaux coûts de production.

Pour atteindre les objectifs de réduction des produits phytopharmaceutiques, tous les dispositifs sont basés sur la reconception de vergers pour agir dès la plantation et lors des années de formation des arbres. Les stratégies de gestion des systèmes combinent la majorité des leviers d’action disponibles sur pêcher pour contrôler les bioagresseurs. La cohérence de cette logique systémique constitue le coeur de l’innovation, avec en particulier les rôles centraux de la combinaison conduite des arbres - irrigation - fertilisation pour réduire la pression de certains bioagresseurs tout en améliorant la qualité des fruits, et de l’augmentation de la biodiversité dans les vergers de pêchers.

 

Thèmes abordés : Prunus persica, système de culture, faible utilisation de pesticides, évaluation multicritère, stratégie de protection des maladies et ravageurs, pesticide

Organisme chef de file : INRA / CTIFL

Partenaires : CTIFL, SEFRA, SEFREL, Sica Centrex

Montant prévisionnel financé : 711 998 €