Utiliser un équipements à la lumière UV pour réduire la pression des bioagresseurs et indirectement réduire le recours aux produits phytopharmaceutiques

Cultures légumières
Légumes fruits - Fraise
Viticulture
Vigne
Année de publication 2020
  (mis à jour le 23 mar 2021)
Source :  MAA
Réferences : 
Action CEPP 2020-080
action 2021-080

L’action consiste à recourir à un équipement à lumière UV dans un programme de protection fongicide afin de réduire la sensibilité de plusieurs cultures, comme la fraise ou la vigne, aux principales maladies, telles que l’oïdium et le mildiou.

Les rayonnements UV doivent être appliqués régulièrement (tous les 10 jours +/- 2 jours selon l’utilisation actuelle), et indépendamment du climat, une observation régulière des cultures et une protection complémentaire sont nécessaires.

Consultez la fiche action pour plus de détails sur les références commerciales.