Techniques culturales simplifiées (TCS)

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Année de publication 2017
  (mis à jour le 03 avr 2020)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  F.Berger et Ph.Delval
Réferences : 
Levier PIC "Pratiques culturales"
TCS

Les techniques culturales simplifiées (ou techniques sans labour : TSL) sont des techniques de simplification du travail du sol impliquant de ne pas recourir au labour.

Elles ont des effets bénéfiques sur l’érosion du sol, participe au stockage du carbone dans le sol et améliorent la qualité du sol. En effet, le sol n’étant pas ou peu perturbé mécaniquement, l’activité biologique du sol augmente tout comme sa teneur en matière organique.

Par contre, le principal risque de ces techniques est la non maîtrise des adventices car, n’étant pas enfouis, les graines et rhizomes se concentrent en surface. Ainsi, pour pérenniser un désherbage efficace, la combinaison de différents leviers est essentielle : faux-semis, diversification de la rotation et alternance de familles chimiques dans la rotation et sur chaque culture. 
Parmi ces techniques culturales simplifiées, le semis sous couvert (SCV) consiste à semer sous un couvert vivant. Cette technique permet de contrôler le développement des adventices en créant une compétition entre les adventices et le couvert.

De plus, le maintien des résidus de récolte en surface et l’absence de travail du sol favorise le développement de maladies (fusarioses par exemple) et ravageurs (campagnols, limaces,…). Un broyage fin des résidus compense leur non enfouissement par une dégradation plus rapide.

L’utilisation de cette technique à court terme nécessite une vigilance constante mais à long terme, les effets bénéfiques sont importants notamment avec l’augmentation de la vie biologique du sol.

Autres ressources - mots clefs