background dephy EXPE

Projet OPERA

Viticulture Vigne
Année de publication 2019
  (mis à jour le 13 aoû 2020)
Carte d'identité du projet
Paysages viticoles
Titre du projet
[OPERA] Observatoire Piloté pour l’Evaluation et la Reconception concertée des systèmes viticoles optimisAnt les processus écologiques
Nombre de sites expérimentaux
1
Nombre de systèmes de culture innovants testés
40 systèmes de culture suivis annuellement (dont 20 en agriculture biologique)
Période
2019-2024
Résumé du projet

En s’appuyant sur un observatoire piloté construit de manière quasi-expérimentale et explorant une gamme relativement large de systèmes de culture viticoles, OPERA a pour objectifs (i) d’évaluer les performances agronomiques, écologiques et économiques des systèmes viticoles et (ii) d’améliorer ces performances par une démarche de co-conception pour maximiser les fonctions écosystémiques et diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires (-50%).

Présentation du projet

Enjeux et objectifs

Pour répondre aux enjeux de diminution de l’utilisation des produits phytosanitaires, les systèmes de culture viticoles doivent donc recourir à des innovations en rupture avec les pratiques actuelles. Parmi l’éventail des possibles, le développement de systèmes mobilisant des leviers agroécologiques et optimisant les processus écologiques pour minimiser l’utilisation de produits phytosanitaires apparaît comme une piste particulièrement prometteuse pour contribuer à la mutation des systèmes viticoles.

En partant d’une gamme relativement large de systèmes de culture viticoles structurés au sein d’un dispositif expérimental pré-existant construit à l’échelle du paysage, OPERA a pour objectifs :

  1. d’évaluer les performances agronomiques, écologiques et économiques des systèmes de culture viticoles existants
  2. d’améliorer leurs performances à l’aide d’une démarche de co-conception avec les acteurs visant l’intégration de leviers agroécologiques innovants pour diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires

En combinant différents leviers, l’objectif est ici de réduire de 50% l’IFT moyen sur l’ensemble des parcelles du dispositif. L’observatoire sur lequel repose notre projet intègre un large éventail de contextes de production, tant en termes de diversité de pratiques que d’environnement paysager, ce qui assurera robustesse et généricité à nos résultats.

 

Stratégies testées

    Structuration d’un dispositif expérimental à l’échelle du paysage.

OPERA s'appuie sur le site atelier BACCHUS biodiversité et viticulture qui existe depuis 2015. Celui-ci est constitué d'un réseau de parcelles viticoles (n=40) situé au sein d’un territoire agricole de 900 km². Ce dispositif est, jusqu’à maintenant, un outil de recherche permettant de produire des connaissances sur les effets des pratiques viticoles, des changements d’occupation du sol à différentes échelles spatiales sur différentes composantes de la biodiversité (e.g. plantes, arthropodes, micro-organismes, avifaune) et les bouquets de services écosystémiques associés. Ce dispositif permet d'explorer une grande variabilité de contextes de productions et de systèmes de culture.

    Evaluation multicritère des performances des systèmes viticoles.

Le projet OPERA prend le parti d’approcher l’évaluation des systèmes proposés via des évaluations annuelles a posteriori basées majoritairement sur des mesures quantitatives des performances des systèmes. Il s'agit donc d'évaluer à travers une batterie d’indicateurs les performances agronomiques, écologiques et économiques des systèmes existants dans différents contextes de productions et de proposer des innovations agroécologiques aux viticulteurs pour améliorer leurs performances

    Co-conception de systèmes viticoles innovants.

Cette amélioration des performances se fait à travers une démarche de co-conception pour accompagner les viticulteurs  tout au long du projet. Après l’analyse des enjeux liés à la diminution de l’utilisation des produits phytosanitaires et des contraintes associées aux différents systèmes, cette démarche itérative basée sur un pas de temps annuel se décompose en 4 étapes : (i) le partage et le développement concerté de solutions potentielles via des approches de novo menées en atelier de co-conception, (ii) l’intégration et la mise en œuvre des solutions proposées dans les systèmes préexistants chez les viticulteurs en conditions réelles de production, (iii) l’évaluation des performances de ces systèmes via les indicateurs détaillés dans la partie «Evaluation multicritères », et (iv) enfin un retour sur les systèmes proposés pour les reconcevoir sur la base des performances évaluées. 

 

Résultats attendus

Le projet OPERA permet d’abord de produire des connaissances scientifiques autour du fonctionnement agroécologique des systèmes de culture viticoles, et de l’impact des pratiques viticoles visant une diminution de l’IFT sur les performances multiples des systèmes de culture viticoles. 

OPERA prévoit de produire également des références méthodologiques et des outils pour la mise en œuvre d’une démarche de co-conception de systèmes viticoles mobilisant une protection agroécologique du vignoble. 

Des interactions évidentes avec d’autres projets auront lieu notamment sur le partage de méthodologie, de protocoles, de données, de transfert de connaissances ou de retour d’expériences. Des liens sont tissés avec des projets plus appliqués comme le projet SALSA (DEPHY EXPE) ou le projet DiverViti (DEPHY EXPE) sur des aspects de méthodologie de re-conception de systèmes de culture viticoles. 

Suivez-nous sur
Partenaires du projet
Navigation interne
Contact
Adrien Rusch
Adrien RUSCH
Porteur de projet - INRAE - UMR SAVE 1065
05 57 12 26 43

Thematique block

Thématiques de travail du projet (en vert)
Agriculture de précision et robotique
Autonomie alimentaire
Conduite de la vigne et du verger
Désherbage mécanique/thermique
Diversification et allongement de la rotation
Fertilité et vie des sols
Gestion paysagère
IAE et lutte biologique par conservation
Lutte biologique par introduction
Lutte biologique via substances naturelles et microorganismes
Lutte génétique
Mélanges variétaux
Mesures prophylactiques
OAD, analyse du risque, optimisation de la dose
Protection/lutte physique
Réglage et amélioration du matériel
Régulation biologique et biocontrôle
Stratégie de couverture du sol
Toxicité et impacts sur l'environnement
Travail du sol simplifié/non labour
Valorisation des filières et qualité produit
Variétés et matériel végétal