dephyEXPE

Site Astredhor Sud Ouest - Producteur - 2.ZERHO

Horticulture – PPAM Plantes en pot et à massif
Année de publication 2020
  (mis à jour le 20 juil 2021)
Carte d'identité du site expérimental
Vue d'ensemble de l'entreprise sud culture
Type de site
Producteur
Rattaché au projet
Projet 2.ZERHO
Nombre de systèmes de culture innovants testés
1
Caractéristiques du site

L'entreprise de production Sud Culture est une jeune structure construite en 2011 par le groupe Bianchini. Installées près de Toulouse, les serres recouvrant une surface d'un hectare et demi accueillent une production très diversifiée de plantes fleuries : environ 1 ha de planches de sub-irrigation en serre et 2500 m² de plateformes extérieures. L'entreprise produit annuellement plus de 350 000 plantes qui sont commercialisées par le réseau de cinq  Cash&Carry appartenant au groupe et réparties dans le Sud-Ouest. L'entreprise reste une structure familiale qui a développé une activité de production pour faire face au marché hollandais et répondre à une demande plus qualitative et plus en adéquation avec le marché français.

Leur créneau réside dans la production de plantes fleuries françaises précoces pour approvisionner le marché local, les fleuristes et les horticulteurs. L'entreprise collabore avec plusieurs autres producteurs locaux et commercialise les plantes issues de ses partenariats sous la marque « Accents d’Ailleurs ».

Conditions culturales
Climat Substrat

Climat tempéré aux influences méditerranéennes marqué par l'influence du vent d'Autan. Eté chaud avec des pics de chaleurs.

Température moyenne : 13.8 °C 

Ensoleillement moyenne : 2031 heures /an

Pluviométrie moyenne : 638 mm /an en moyenne

ITK conduit sous serre DPG avec ordinateur climatique pour gérer le climat et l'arrosage. Chauffage au fioul.

Consigne T°C :  secteur 1 (3000 m²) mené à 10°C et hors gel à 3°C pour le reste de la structure

Adaptation de la texture du substrat en fonction de la période de production et de la culture.

Incorporation d'engrais enrobés de différentes durées (équilibre et dose adaptés aux saisons)

7 Références ; 2 fournisseurs ; 4 marques

  • Substrat Plante à massif fin ;
  • Substrat perlite grossier avec enrobé ou enrichis en minéraux
  • Substrat Fleurissement
  • Substrat enrichi en fibre de bois
  • Substrat "Chrysanthème"
  • Substrat "Cyclamen"
  • Substrat "Légumes"
Contexte biotique
Niveaux de pression : Maladies Niveaux de pression : Ravageurs

graphique pression maladie

graphique pression ravageur

 

La pression sanitaire est essentiellement liée à la présence de ravageur qui déprécie la valeur commerciale du produit. Les pucerons font des dégâts légers avec une présence généralisée à l'ensemble des cultures. Le thrips est le principal problème car la régulation des populations est difficile et les dommages causés sont importants sur les fleurs. La problématique chenille, notamment les noctuelles de la tomate Helicoverpa armigera, qui forent les fleurs, et de l'artichaut Chrysodeixis chacites, monte en puissance, surtout lors d'étés secs. D'autres ravageurs sont plus inféodés à certaines cultures comme les aleurodes que l'on retrouve sur poinsettia et Hibiscus ou les altises qui attaquent fuchsia et gaura.

Les maladies sont plutôt observables à l'automne et en hiver, notamment avec des variations de températures jour/nuit qui créent de la condensation sur le feuillage. L'oïdium s'attaque plus particulièrement aux renoncules, pensées et dahlia. Le Botrytis est plus opportuniste d'un climat pluvieux et sera géré par un arrosage adapté. La présence de Pyhthium est plus diffuse mais moins facile a repérer.

Contexte socio-économique

L'entreprise de production Sud Culture s'appuie sur une structuration de commercialisation forte de cinq magasins et un service de livraison qui permet de toucher tous les acteurs de la filières en B to B : fleuristes, producteurs détaillants, et  aussi GMS, GSB, LISA et jardineries.

La zone commerciale couverte par l'entreprise est peu concurrentielle au niveau régional sur ce créneau de vente. La concurrence la plus forte est internationale : hollandais, espagnols, belges ou italiens font baisser les prix en introduisant des gros volumes sur le marché. Néanmoins, le transport peut vite devenir un poste important de dépenses et localiser la production, notamment sur une gamme précoce, est primordiale.

La production locale est aussi un engagement  de l'entreprise qui s'inscrit dans le développement durable en créant de l'emploi avec l'équivalent de 10,5 ETP qui travaillent en production avec une équipe jeune et dynamique de 8 permanents.

Contexte environnemental

L'entreprise se situe en limite de zone péri-urbaine et est entourée de production de grandes cultures (Tournesol, maîs, colza).

Pas de zonage environnemental particulier.

Système testé et dispositif expérimental
Système succession plantes en pot (- 50 % IFT)
  • Année début-fin expérimentation : 2020
  • Espèces : Potées fleuries annuelles PUIS cyclamen-chrysanthème
  • Protection Biologique intégrée - lutte raisonnée
  • 6 000 m²
  • Type de production : Plantes en pot 
  • Leviers majeurs :
    • Sélection gamme adaptée à l'époque de production
    • Ajustement du climat
    • Suivi épidémiologique accru des cultures
    • Usage de biostimulants pour renforcer la plante
Culture de cyclamen sous serre

 

 

 Dispositif expérimental

Cartographie des points suivi hebdomadairement pour le suivi des ravageurs

L'entreprise produit 362 000 plantes sur une surface d'1,1 ha en serre DPG menée hors gel et 4000 m² de plateforme extérieur. L'arrosage est réalisé par un système de subirrigation sur un sol ErfGoed complété par des chariots d'arrosage pour les zones d'enracinement des cultures. Une centaine d'espèce et environ 250 références produits sont conduites dans différent litrage de pot (1L, 2 L, 3L, 5L, 10 L).

Le système de culture suivi est une succession de 4 mises en production réalisées sur l'année :

  • Potées fleuries Printemps précoce 
  • Potées fleuries printemps
  • Plantes estivales
  • Plantes d'automne : cyclamen, chrysanthème, pensée, vivace arbustive

La surface de production suivie varie au gré des périodes et du distançage des cultures. On suivra plus particulièrement la production de printemps suivi de la culture de cyclamen car elle concentre l'essentiel des problématiques phytosanitaires.

Les planches de cultures sont ensuite nettoyées et désinfectées avant d'être de nouveau mise en production.

 

Suivi expérimental

L'OAD S@M permet de réaliser le suivi épidémiologique hebdomadaire sur la tablette tactile. Un ensemble d'une quinzaine de variable est utilisé pour caractériser rapidement l'état de la culture selon la méthode du 'quick sampling' sur une échelle de notation de 1 (absence) à 5 (généralisé). Les variables sont liées à la plante (stade physiologique, dégâts), à la présence de ravageurs et de maladies (thrips, pucerons, acariens, aleurodes, chenilles, botrytis, fusariose, virus) et à la biorégulation qui leur est associée (acariens phytoséides, biorégulation puceron). Pour chaque mise en culture, 20 points sont observés : la plante est regardée dans son ensemble et dès qu'il y a présence de fleurs, un léger frappage est réalisé. 

Les observateurs suivent également 10 pièges delta et relèvent avec l'interface la pression de la pyrale Duponchelia foevalis en culture de cyclamen de juin à novembre.

L'interface S@M permet ensuite de tracer les données graphiques spatiales et/ou temporelles associés aux observations. Elle permet également de saisir les opérations culturales (distancage, effleurage, blanchiment des serres, ...) et les pratiques de protection de cultures (traitements, lâchers de macroorganismes, ...) réalisées.   

Ces données de suivi permettent de prendre des décisions en temps réel suite à l'observation réalisée en regardant si l'évolution des variables stagne, augmente ou diminue. Il est alors possible d'ajuster les lâchers d'auxiliaires ou justement de ne pas les apporter systématiquement s'ils sont déjà bien implantés, de réaliser un traitement en biocontrôle si la pression de ravageur augmente trop, où d'intervenir chimiquement si les dégâts sont trop visibles. Des règles de décisions sont en cours de formalisation pour chaque ravageur afin de faciliter la prise en main par un producteur sur les solutions offertes à lui à chaque étape.

Aménagements agroécologiques et éléments paysagers

Soyez patient, contenu à venir !

La parole de l'expérimentateur  

Intégrer les nouvelles technologies dans nos productions horticoles est un enjeu de modernisation de la profession. L'OAD S@M au coeur de ce projet DEPHY a été conçu pour apporter aux producteurs un outil supplémentaire dans la protection des cultures. A ce jour, aucun outil spécifique ne permettait de pouvoir réaliser du suivi épidémiologique et d'en réaliser des visuels spatio-temporelle. Il permet également d'avoir une approche technico-économique de son suivi cultural et comporte un aspect traçabilité des données nécessaire dans plusieurs démarches agro-environnementales. Mis au point et éprouvé pendant les 6 ans du projet 2.ZERHO, il est aujourd'hui fiable pour éprouver les stratégies de biocontrôle sur nos essais système.

Productions du site expérimental
Contact
CONTACT
Emilie MAUGIN
Pilote d'expérimentation - Astredhor

Thematique block

Thématiques de travail par système de culture
Système Plantes en pot en serre froide - Producteur Sud Culture - 2.ZERHO
Lutte biologique via substances naturelles et microorganismes
OAD, analyse du risque, optimisation de la dose