dephyEXPE

Système Gerbera fleurs coupées - Astredhor CREAM producteur - 2.ZERHO

Horticulture – PPAM Fleurs coupées
Lutte biologique par introduction
Lutte biologique via substances naturelles et microorganismes
Mesures prophylactiques
Protection/lutte physique
Variétés et matériel végétal
Année de publication 2019
  (mis à jour le 14 sep 2021)
Carte d'identité du système de culture
Serre de gerbera
Système conduit en
Essai PBI
Rattaché au projet
2.ZERHO
Rattaché au site expérimental
Site Astredhor CREAM - Producteur
Essai d'une stratégie de Protection Intégrée pour réduire progressivement les IFT
Objectif de réduction visé
Présentation du système

Conception du système

Certains des leviers de la Stratégie de Protection Intégrée développée sur Gerbera par Le CREAM dans le cadre du projet DEPHY 2.ZERHO sont expérimentés chez un producteur. Actuellement dans une démarche de lutte chimique raisonnée, il vise un objectif d'orientation agroécologique sur 5 ans. Pour ce faire des biostimulants et des auxiliaires sont utilisés pour remplacer certains des produits phytosanitaires d'origine chimique utilisés sur l'exploitation. Un suivi régulier des populations de bioagresseurs et biodéfenseurs permet d'ajuster la stratégie de protection. 

En production de fleurs coupées, la gestion sanitaire du gerbera, culture à cycle long (2 à 3 ans), est particulièrement complexe. Les nombreux bioagresseurs inféodés au gerbera exercent une pression constante tout au long du cycle de culture ce qui conduit les producteurs à effectuer de nombreux traitements chimiques (IFT de référence sur 2 ans : 320 - Source DEPHY FERME fleurs coupées VAR). La lutte chimique seule a cependant montré ses limites : toxicité pour l'applicateur et l'environnement, sélection de populations résistantes rendant les produits inefficaces.

Parallèlement à un essai mis en place au CREAM ASTREDHOR Méditerranée visant à conduire une culture de gerbera sans phyto, une stratégie globale de Protection Biologique Intégrée est testée chez un producteur de gerbera. Cette stratégie fait appel à plusieurs techniques afin de réduire l'utilisation des produits phytopharmaceutiques (prophylaxie, lutte biologique, lutte physique, gestion climatique, biocontrôle et lutte chimique en dernier recours, ...). Elle repose sur une observation régulière de la culture dès la plantation. Les données de suivi des bioagresseurs et biodéfendeurs sont enregistrées dans l'outil d'aide à la décision en ligne S@M développé par l'INRA, elles permettent de conseiller le producteur sur la stratégie à mettre en oeuvre.

Mots clés :
 Gerbera - Réduction pesticides - Lutte biologique - Auxiliaires - Protection des cultures

 

Caractéristiques du système

système gerbera producteur

 

Mode d’irrigation : Fertirrigation en goutte-à-goutte avec récupération des eaux de drainage.

Mode de conduite : Serre verre, en hors-sol sur pains de perlite. La culture reste en place 2 ans.

Gestion du climat : Chauffage (bois énergie) d'octobre à mars (18°C pour le substrat, 15°C en aérien).

Surface : Serre de 450 m².

Plan d'expérimentation : 10 doubles rangs de 38 m de long. 3800 plants au total. 

Unité d'observation : 2 Plants.

Technique d'observation : Observation directe sur plante entière et frappage du feuillage sur une feuille de papier blanc (A4) - Evaluation globale du double rang

Ci-contre le plan de suivi en 2019 pour une serre de 450 m²

plan des gerberas dans la serre
Objectifs

Agronomiques

  • Rendement : Maintenir le rendement avec une stratégie de protection intégrée
  • Qualité Maintenir les populations des bioagresseurs du gerbera en dessous du seuil de nuisibilité
Environnementaux
  • Réduction progressive de l'IFT 

Maîtrise des bioagresseurs

  • Utilisation de produits de biocontrôle limiter l'impact négatif sur les auxiliaires et pour maintenir les populations de bioagresseurs en dessous du seuil de nuisibilité

Socio-économiques 

 
Productions associées à ce système de culture