Des outils pour mieux connaître les Effets Non Intentionnels (ENI)

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Viticulture
Vigne
Année de publication 2021
  (mis à jour le 27 avr 2021)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  Ph.DELVAL
Réferences : 
Avril 2021

Les substances actives des pesticides de synthèse et d’origine biologique et les molécules issues de leur dégradation, appelées métabolites, sont susceptibles de se retrouver dans les différents compartiments de l’environnement (air, sol, eaux, sédiments…) ainsi que dans la chaîne alimentaire et donc dans les aliments de consommation animale ou humaine. Même si elles ont initialement un rôle de protection des plantes, elles présentent, in fine, par leur migration dans les différents milieux, des dangers plus ou moins importants pour l’homme et les écosystèmes, avec un impact immédiat ou à long terme. C'est ce qu'on appelle les Effets Non Intentionnels ou ENI.

Deux thématiques importantes dans EcophytoPIC

La connaissance des effets sur les composantes de l’environnement et sur la santé est donc primordiale pour le choix des moyens de lutte à mettre en œuvre dans le cadre de la protection intégrée. Cela correspond au principe 5 de la PIC. EcophytoPIC rassemble les informations sur ces problématiques, au sein de 2 thématiques : Santé humaine et Protection de l'environnement (voir ci contre).

Outils et bases de données

Afin d'affiner au mieux le choix des substances actives à utiliser, différents outils existent. Ils fournissent des informations plus précises sur : 

  • Les effets non intentionnels sur les organismes utiles et sur les organismes nuisibles non cibles ; 
  • Les effets non intentionnels sur la culture traitée : phénomènes de phytotoxicité ; 
  • Les phénomènes de résistances aux produits ; 
  • Les caractéristiques physico-chimiques des produits impactant les transferts vers l’air ou l’eau. 

Notre objectif est de faire un tour d'horizon des outils et bases pratiques pour mieux estimer et caractériser les ENI.

Titre
Le profil toxicologique et écotoxicologique des substances et produits

Résumé

La base PPDB est une source complète de données sur les propriétés chimiques, physiques et biologiques des pesticides. Le PPDB et ses deux bases de données sœurs, la base de données sur les bio-pesticides (BPDB) et la base de données sur les substances vétérinaires (VSDB), sont accessibles via ce site Web.                                                                                                                                                                                                                                  

Image
ppdb
Accès à la base

Résumé

AGRITOX est une base de données créée en 1986 par l'INRA, et désormais gérée par l’ANSES. Elle rassemble les informations sur les propriétés et les données réglementaires des substances actives phytopharmaceutiques issus des dossiers nécessaires pour leur approbation. Seules les données jugées valides par les experts des instances officielles d'évaluation au niveau français et/ou européen sont présentées. Elles proviennent des dossiers de substances actives et/ou de demande d'autorisation de mise sur le marché soumis par les industriels et des données publiées dans la littérature scientifique.

Image
agritox
Accès à la base

Résumé

e-PHY est le catalogue des produits phytopharmaceutiques et de leurs usages, des matières fertilisantes et des supports de culture autorisés en France. Il permet de connaître rapidement la classification de danger des produits autorisés et participe ainsi à l'évaluation du risque de l'utilisation de ces produits.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

Image
ephy
Accès à la base
Des outils pour mieux caractériser les dangers

Le dispositif de phytopharmacovigilance est un système de veille sanitaire dont l'objectif est de protéger la santé humaine et animale ainsi que l’environnement en identifiant au plus tôt d'éventuels effets indésirables liés à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques. Ce dispositif, qui prend en compte l’ensemble de ces effets indésirables, qu’ils concernent la santé humaine, animale, végétale, l’alimentation ou l’environnement, a été mis en place en 2015 et est unique en Europe. Il permet de détecter et caractériser les effets indésirables.

La Base CIPA - Matphyto, disponible sur EcophytoPIC, présente, sous forme de base de données, une compilation de l’ensemble des pesticides présents dans les index phytosanitaires de l’Acta depuis 1961 et l’évolution de leurs usages. Il est donc plus particulièrement destiné aux personnes voulant étudier l'historique des substances phytopharmaceutiques afin d’améliorer la connaissance des expositions professionnelles passées.

EToPhy est une application web pour évaluer et maîtriser les impacts des produits phytosanitaires sur la santé de l'applicateur et l'environnement. Elle repose sur le calcul de 2 indicateurs de risque potentiel liés à l'utilisation de pesticides :

  • l'IRSA, Indicateur de Risque sur la Santé de l'Applicateur,
  • l'IRTE, Indicateur de Risque de Toxicité pour l'Environnement.

Le module EToPhy Simulateur permet d'évaluer et de comparer la toxicité de plusieurs produits pour une culture et une cible donnée. Le module Analyses permet d'analyser la performance environnementale et sanitaire d'une exploitation à partir des indicateurs IFT, IRSA et IRTE.

Enfin, la base Phytatmo compile les mesures (fractions gazeuse et particulaire) en pesticides dans l’air ambiant des AASQA à partir de 2002.

Connaissance des ENI sur les bioagresseurs et les auxiliaires

En protection des plantes, il est primordial de connaître l’évolution des phénomènes de résistance des bioagresseurs vis-à-vis des solutions chimiques et de biocontrôle. Il en est de même en ce qui concerne les effets des produits sur les organismes utiles tels que les auxiliaires.

Dans le premier cas, le site R4P met à disposition des outils et des informations sur la résistance aux produits de protection des plantes avec notamment un statut des résistances mis à jour régulièrement.

Dans le second cas, la base de données ECOACS, regroupe des ENI liés à l’usage des pesticides et à l’usage de produits de biocontrôle. Ces effets non intentionnels résultent le plus souvent de données acquises suite aux utilisations de post-homologation. Des liens vers ECOACS sont accessibles depuis les articles base ABAA auxiliaires.

Les firmes productrices de macro-organismes rassemblent également des données provenantt de diverses sources d’information : résultats des essais, expériences des salariés à travers le monde, résultats des recherches du groupe de travail OILB « Pesticides and beneficial organisms », rapports des instituts de recherche (nationaux et internationaux), autres sources, telles que les sites Web OILB et IPM Impact et producteurs de pesticides.

Pour aller plus loin

Des mini-dossiers EcophytoPIC font le tour des questions sur la santé et l’environnement en rassemblant un certain nombre d'information utiles et pratiques qui vous permettront d'approfondir rapidement ces thématiques. Vous pouvez consulter la sélection d’ouvrages d’EcophytoPIC.

Titre
Sélection d’ouvrages d’EcophytoPIC

Image
sélection d'ouvrages
Accès à notre sélection

Les pesticides appliqués sont aussi spécifiques que possible à la cible et ont le minimum d’effets secondaires sur la santé humaine, les organismes non-cibles et l’environnement.

5ème principe de la protection intégrée