dephyEXPE

Site IFPC - SYDRA

Arboriculture
Année de publication 2019
  (mis à jour le 28 jan 2022)
Carte d'identité du site expérimental
PHOTO
Type de site
Station expérimentale
Rattaché au projet
Projet SYDRA
Nombre de systèmes de culture innovants testés
1
Orne Localisation
Caractéristiques du site

Située à Sées dans l'Orne, la station cidricole de l'IFPC développe des programmes d'expérimentation-recherche sur le matériel végétal (variétés et porte-greffe), la conduite, la biodiversité, les bioagresseurs, la fertilité des vergers, les systèmes cidricoles agroécologiques, le machinisme ou encore sur l'interface verger/cidrerie.

L'unité expérimentale est située à la frontière entre deux entités paysagères contrastées, une plaine céréalière à l’est et la forêt d’Ecouves à l’ouest. Elle est implantée sur un domaine de 10 ha dont plus de 8 ha sont constitués de vergers (dont un verger conservatoire de haute-tige et un verger de poirier à poiré).

Contexte pédoclimatique
Climat Sol
Zone gélive, climat de type océanique dégradé avec une moyenne annuelle de 700-800 mm de précipitations Sol limoneux bien pourvu dans les différents éléments majeurs. pH à 6,7. faible CEC pour ce type de sol. Bon taux de matière organique (2,2 à 2,6%)
Contexte biotique
Niveaux de pression : Maladies Niveaux de pression : Ravageurs Niveaux de pression : Adventices

pression maladies site de Sées

pression ravageurs site de Sées

pression adventice site de Sées

 

Dans notre contexte, la pression des maladies est moyenne à faible. Ceci peut s'expliquer par le nombre de variétés assez importantes sur le verger expérimental de l'IFPC (essentiel des surfaces dédiées à la sélection variétale, micro-parcelles de quelques rangs pour une même variété) qui pourrait limiter la dispersion des pathogènes, notamment pour la tavelure.

La pression des ravageurs dépend des années mais, compte-tenu des étés chauds et secs de plus en plus fréquents, la pression de certains ravageurs est en hausse (carpocapse notamment, avec la généralisation d'une deuxième génération).

Contexte socio-économique

L'IFPC est présent sur le territoire depuis plus de 30 ans et est intégrée dans la dynamique cidricole territoriale via ses liens avec les professionnels de la filière (producteurs et transformateurs, industriels, artisans) et les organismes de développement (Chambre d'Agriculture de Normandie et de Bretagne, Organisation de Producteurs). Dans le cadre de ses projets de R&D, l'institut développe également des partenariats à l'échelle nationale avec d'autres instituts techniques, la recherche fondamentale  et des établissements supérieur agricole.

Contexte environnemental

La station cidricole de Sées se situe entre un plaine céréalière à l’est et la forêt d’Ecouves à l’ouest. Elle est sur un territoire avec des enjeux environnementaux liés à l'eau car la station de trouve à la limite d'une aire d’alimentation de captage considérée comme prioritaire.

Systèmes testés et dispositif expérimental
Système SYDRA (- 75 % IFT)
  • Années début-fin expérimentation : 2021-2024
  • Espèce : Pomme à cidre
  • Année implantation du verger : 2021
  • Conventionnel
  • 0.60 ha
  • Circuit commercial : Long
  • Valorisation : Industrie
  • Signe de qualité : AOC Cidre de Normandie
  • Leviers majeurs :
    • reconception du verger par diversification:
      • 5 variétés de pommiers à cidre et 2 variétés de poirier à poiré, 3 porte-greffe
      • mélange variétal sur le rang
      • plantes de services
    • Levier génétique (variétés tolérantes à la tavelure et moins sensible à l'alternance, porte-greffe avec mise à poire plus rapide)
    • Lutte biologique par conservation (haies, bandes fleuries, nichoirs à rapaces, chauves-souris et mésanges)
    • Gestion du précédent cultural (culture avant plantation des arbres intégrée dès la conception afin d’optimiser la fertilité du sol et l’installation du verger en situation d’enherbement total et de non irrigation)
    • Nouvelles technologies (robot de tonte autonome pour gérer l'enherbement sur le rang)
    • Substitution : traitement à base de biocontrôle en ultime recours (efficience à l'aide d'OAD)
Site de l'IFPC

 

 

 Dispositif expérimental

Dispositif expérimental du système de Sées

Description du dispositif expérimental

La zone dédiée à l'expérimentation de 0,6 ha se situe au nord du domaine. le dispositif est entourée d'un verger haute-tige à l'ouest et d'une parcelle de sélection variétale au Nord et de vergers basse-tiges plus âgés  à l'est et au sud. 

Le système SYDRA est constitué de 13 rangs :

  • 8 rangs de 4 variétés différentes mélangéEs 2 à 2 sur le rang (Locard vert avec Kermerrien et Fréquinette avec Rouge Duret) implantées sur 2 porte-greffes alternatifs au MM106 sensible au phytopthora : M111 et MM116 (choix de la combinaison variété/porte-greffe pour optimiser la dynamique de croissance de la variété en contexte de verger non irrigué et non désherbé)
  • 1 rang de Florina Querina en bordure à l'ouest. Cette variété est également implantée aux 2 extrémités de chacun des 8 rangs précédents. Du fait de sa tolérance au puceron cendré, elle vise à entourer le verger "d'une barrière" pour limiter l'entrée du ravageur au sein du verger. 
  • 2 rangs monovariétaux de poiriers à poiré avec 2 variétés (Fausset et De Cloche) greffées sur OH11 (mise à fruit espérée plus rapide) 
  • 2 rangs mixant  pommier à cidre et poirier à poirée (Locard vert/Kermerrien/Fausset et Fréquinette/Rouge Duret/de Cloche)

Le choix des variétés et leur combinaison sur le rang résulte d'un meilleur compromis entre tolérance aux principaux bioagresseurs, faible sensibilité à l'alternance, date de récolte et saveur. Les poiriers représentent 20% des arbres. Leur disposition a été pensée en vue d'un débouché poiré uniquement (les 2 rangs monovariétaux) ou cidre résultant d'un mélange pomme/poire.

 

Suivi expérimental

Indicateurs suivis :

De performances: 

  • Agronomique :
    • productivité du verger : indice de floraison, charge, rendements
    • bilan des principaux ravageurs (dont données spatialisées)
  • Economique : temps de travail, machinisme, coûts de production,
  • Environnementale :
    • IFT
    • quantité d'intrants
    • suivis biodiversité: pollinisateurs, taux d'occupation des nichoirs (mésanges, rapaces et chauves-souris),

      Une haie de conifères se situe au nord et sera enrichie d'essences de bourrage. Elle sera prolongée dans son linéaire avec la plantation d'autres essences (noisetier, charme, cornouiller sanguin, sureau noir, érable champêtre,...) et de 2 autres haies à l'est et au Sud qui encadreront le dispositif.

      Des bandes fleuries seront semées autour du dispositif au niveau des tournières et tous les 6 inter-rangs, sur une bande de 1 m (entre le roues du tracteurs). Des plantes de services ont aussi été choisies pour leur effet répulsif attendu sur le puceron cendré. Des bandes d’1m de large d’oeillets d’Inde compléteront les bandes fleuries à raison d'une implantation tous les 6 inter-rangs. Enfin, des patchs de lavandin, romarin et de menthe poivrée seront plantés aux 2 extrémités de chaque rangs.

      Deux types de gites à chauves-souris (gîtes à espèces arboricoles et gîte à espèces fissuricoles telles que le groupe des pipistrelles), des nichoirs à rapaces et à mésanges seront installés dans le verger du dispositif et dans son environnement proches.

      S'en suit : des relevés faunistiques et floristiques dans les bandes fleuries, quantification de la régulation naturelle...

De pilotage :

  • Analyse de feuilles (été)
  • Suivis phytosanitaires
  • Traçabilité du respect ou pas des règles de décision vis-à-vis des objectifs de pilotage
Aménagements agroécologiques et éléments paysagers

Une haie de 6 essences (Aulne, Cornouiller sanguin, charme, troène, noisetier et prunier myrobolant) et implantée il y a 30 ans entoure le domaine de Sées sur ses bordures ouest et sud. Une haie plus récente termine l'encadrement du domaine. 

Une nouvelle haie a été implantée à proximité immédiate de la parcelle Sydra en bordure sud et est. Il s'agit d'une haie plurispécifique et multistrates mixant 14 essences de bourrage et de haut-jet (Aulne glutineux,
Charme, Châtaignier, Chêne d'amérique, Chêne pédonculé, Cornouiller sanguin, Hêtre, Houx, Noisetier, Saule Blanc, Saule marsault, Sureau noir, Viorne lantane, Viorne obier). Au total le domaine comptera à terme 1,5 km de linéaire de haies.

Des bandes fleuries seront semées à l'automne 2021 autour du dispositif au niveau des tournières et des inter-rangs. Des bandes fleuries sont aussi régulièrement semées au niveau du domaine sur les parcelles en repos entre 2 plantations.

Le domaine de l'IFPC a été enrichis de nichoirs diversifiés : deux types de gites à chauves-souris (gîtes à espèces arboricoles et gîte à espèces fissuricoles telles que le groupe des pipistrelles), nichoirs à chouettes et à mésanges.

La parole de l'expérimentatrice :

Le verger SYDRA implanté depuis février 2021 à la station expérimentale de l'IFPC est exploratoire du fait de son fort niveau de rupture. Pour répondre aux objectifs ambitieux d'une forte réduction des intrants phytopharmaceutiques, la conception de ce verger très original repose sur une forte diversification du système à l'échelle des variétés et des espèces implantées. Plusieurs variétés de pommiers cidricoles sont en effet mélangées intra et inter rang mais aussi avec des poiriers à poiré et diverses plantes de service. La faisabilité de ce verger prospectif sera évaluée sur les plans agronomiques, techniques et économiques. Dans une filière transformée, l'évaluation intégrera également un volet technologique et qualité des moûts produits. Des observations plus fines sont également prévues à des fins de recherche pour mieux appréhender les dynamiques de dispersion des principaux bioagresseurs au sein de ces systèmes cidricoles complexifiés.

 

Navigation interne

Site Bremontier-Merval

Site IFPC

Site Materiel vegetal très diversifié

Site Verger multifruits

Contact
Contact
Anne GUERIN
Pilote d'expérimentation - IFPC

Thematique block

Thématiques de travail par système de culture
Système SYDRA - IFPC
Agriculture de précision et robotique
Désherbage mécanique/thermique
Diversification et allongement de la rotation
IAE et lutte biologique par conservation
Lutte biologique via substances naturelles et microorganismes
Lutte génétique
Mélanges variétaux
OAD, analyse du risque, optimisation de la dose
Régulation biologique et biocontrôle
Variétés et matériel végétal