dephyEXPE

Site Piton St-Leu - CanécoH V2

Cultures tropicales Canne à sucre
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Carte d'identité du site expérimental
Type de site
Etablissement enseignement
Rattaché au projet
Projet CanécoH V2
Nombre de systèmes de culture innovants testés
1
Caractéristiques du site

La parcelle d'essai  se situe à Piton-Saint-Leu dans les hauts de l'Ouest de l'île et appartient à l'EPL de Saint-Paul. Spécialisée en production végétale, l'exploitation agricole de l'EPL s'étend sur 18 ha répartis sur 4 zones géographiques distinctes, dont 5 ha à Piton-Saint-Leu. La mise en place en novembre 2015 d'un système d'irrigation par aspersion, a permis la replantation en canne à sucre sur la totalité du site (5 ha) et la mise en place de l'essai sur l'impact variétal de la canne à sucre sur l'enherbement.

Contexte pédoclimatique
Climat Sol

Pluviométrie annuelle moyenne : 1150 mm

Températures : de 11 à 32 °C avec une moyenne annuelle de 21 °C.

Brun andique

pH = 5,75

Peu épais (< 1 m)

Densité apparente 1,3.

 

Contexte biotique
Niveaux de pression : Adventices
Pression d'enherbement par grandes familles d'adventices

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légende :

- Grandes graminées : Panicum maximum, Rottboellia cochinchinensis

- Lianes : Momordica charantia, Anredera cordifolia

- Autres monocotylédones : Cyperus rotundus, Setaria barbata, Oxalis latifolia

- Autres dicotylédones : Nicandra physalodes, Desmodium intortum, Solanum nigrum, Ageratum conyzoides

Les adventices sont les principales bioagresseurs de la canne à sucre à la Réunion. Des essais de nuisibilités ont monté que la canne à sucre est très vulnérable à l'enherbement pendant les premiers mois de sa culture, jusqu'à la fermeture de son couvert. Les pertes de rendement peuvent atteindre 400 à 500 kg/ha/ jours de concurrence (Marion D. et Marnotte P., 1991 ; Marnotte P. et al., 2008).

 

 

 

 

 

 

 

Contexte socio-économique

La superficie consacrée à la canne à sucre, 22 664 ha, représente 53 % de la SAU à La Réunion. Près de 3 400 exploitations consacrent tout ou une partie de leurs activités à la culture de la canne à sucre. Ces exploitations emploient 10 500 personnes (DAAF, 2016). Les rendements moyens sont de l'ordre de 70 à 80 t/ha et sont très hétérogènes sur l'île selon la zone et les conditions climatiques, et aussi en raison de la forte diversité agronomique, climatique et dans les techniques de production.

Contexte environnemental

A la Réunion, la filière canne à sucre souhaite faire évoluer les pratiques pour s'intégrer dans une démarche plus durable et respectueuse de  son environnement. Les substances actives contenues dans les produits phytosanitaires et les molécules issues de leur dégradation sont susceptibles de se retrouver dans les différents compartiments de l'environnement : air, sol, eau, sédiments, etc. Les itinéraires techniques innovants permettraient une réduction des quantités d’herbicides utilisées et représentent alors un ensemble d’atouts sur le plan de la santé humaine et plus généralement sur le plan environnemental : limiter l'exposition des utilisateurs aux herbicides, limiter les risques de pollution des eaux (souterraines ou des eaux de surface), du sol et de l'air.
 

Systèmes testés et dispositif expérimental

Système DEPHY (- 75 % IFT)

Système de référence

  • Années expérimentation : 2019-2025
  • Espèce : canne à sucre
  • Conventionnel
  • Débouché commercial : Sucre / rhum / énergie
  • 150 à 220 m²
  • Leviers majeurs :
    • Lutte génétique, variétés testées : R582, R584, R586 et R587
    • Rapidité des variétés à couvrir le sol
  • Années expérimentation : 2019-2025
  • Espèce : canne à sucre
  • Conventionnel
  • Débouché commercial : Sucre / rhum / énergie
  • 150 à 220 m²
  • Variétés : R570 et R579

 

 

R586 R579

 

Dispositif expérimental

Dispositif expérimental

 

Description du dispositif expérimental

Les parcelles (P1 à P18) sont disposées en bloc de Fischer.

L'essai est réparti en 3 blocs avec 6 variétés (R570, R579, R582, R584, R586 et R587) représentées une fois  sur chacun des blocs.

Suivi expérimental

Pour chaque modalité, des observations et mesures sont réalisées tel que :

  • Une mesure de biomasse de paille après récolte
  • Des notations de recouvrement du sol par les adventices (réalisées 1 fois par mois)
  • Le nombre d'interventions mécaniques, manuelles et chimiques ( IFTH)
  • Des mesures sur la canne à sucre (rendement et la quantité de sucre extractible).
Aménagements agroécologiques et éléments paysagers

Aucun aménagement paysager n'a été réalisé spécifiquement pour l'essai.

La parole de l'expérimentateur : 

"Située dans une zone ouest irriguée à mi hauteur, Piton Saint-Leu est un site de choix quant à acquisition de références sur les dernières variétés développées par eRcane. Ainsi de part son contexte pédoclimatique, Piton Saint-Leu offre des résultats intéressants en matière de gestion de l'enherbement dans une zone de l'île où les références techniques sur la canne manquent".

Productions du site expérimental

Thematique block

Thématiques de travail par système de culture
Système DEPHY - Piton St-Leu - CanécoH V2
Stratégie de couverture du sol
Variétés et matériel végétal